SÉANCES CONTROLÉES DE PRATIQUE DU TIR

webfftir2005.jpg 

 Le décret et l’arrêté du 16 décembre 1998 ont institué pour les personnes titulaires d’une autorisation de détention d’armes à titre sportif l’obligation de posséder un carnet de tir.

Ce carnet que vous pouvez vous procurer auprès de votre Club au prix de quelques euros est composé de deux parties :

1. Le certificat de contrôle des connaissances, indispensable pour tout nouveau licencié, est passé au sein du club sous le contrôle du Président de l’association ou d’une personne désignée par lui (de préférence parmi les arbitres, brevetés d’Etat ou fédéraux, animateurs, initiateurs, etc….).

Le manuel d’initiation du tireur sportif fournit l’ensemble des réponses aux questions posées aux nouveaux lienciés dans le cadre du Questionnaire à Choix Multiple (Q.C.M.). Pour obtenir ce certificat, le candidat doit répondre correctement aux questions éliminatoires et obtenir un score minimal de 12/20.

Les tireurs déjà licenciés pour la saison 2008/2009 obtiennent de certificat par équivalence, mais nous ne saurions trop leur conseiller de subir ce petit test qui rafraîchira leurs connaissances sur la technique et les règles de sécurité aussi bien au stand que chez eux.

Au vu des résultats, le Président du club, ou son représentant, conserve le Q.C.M. rempli, complète la page 2 du carnet de tir, valide le certificat de contrôle des connaissance en y portant la date de réussite du test ou d’obtention par équivalence et signe le carnet après s’être assuré que celui-ci comporte la photographie du tireur et sa signature. Il tamponne ensuite le carnet de tir et la photo avec le cachet du club.

2. Les séances contrôlées de pratique du tir

Il est rappelé que tout tireur possédant une arme soumise à autorisation de détention doit être titulaire de la licence de l’année en cours, de l’autorisation de détention correspondante et du carnet de tir.

2.1. Pour participer à une séance contrôlée de pratique de tir, le tireur doit être en possession de sa licence et du carnet de tir.

2.2. Il doit, au cours de l’année, participer à au moins 3 séances contrôlées de pratique du tir, espacées d’au moins 2 mois.

2.3. Lorsque le licencié est titulaire d’autorisation de détention pour des armes classées en 1ère et 4ème catégorie, le tir est pratiqué avec une arme de la 1ère catégorie. L’arme utilisée lors de la séance présente les mêmes caractéristiques que le ou les armes détenues.

2.4. La séance de tir sera effectuée dans un stand déclaré (décret du 03/09/93, sous le contrôle du Président du club ou d’une personne désignée par lui (de préférence parmis les arbitres, brevetés d’Etat ou fédéraux, animateurs, initiateurs, etc…). La liste des personnes habilitées à valider les séances de tir sera portée à la connaissance des tireurs par voie d’affichage dans le stand.

2.5. Modalités de tir

Tir sur cibles papier, cibles métalliques ou plateaux : un tir de 40 coups minimum sera effectué sur les cibles correspondantes sous le contrôle de la personne habilitée.

Une fois le tir terminée, le responsable du contrôle valide le carnet de tir en y apposant son nom, sa signature, la date, le cachet du club et remplit le registre journalier. Ce registre, indiquant les nom, prénom et domicile de toute personne participant à une séance contrôlée de pratique du tir, demeure en permanence sur le stand et doit pouvoir être présenté à toute réquisition des autorités compétentes.

2.6. Toute participation à un championnat ou à une compétition officielle organisée sous le contrôle de la F.F.Tir peut donner lieu à validation du carnet de tir, sous réserve de remplir les conditions définies au paragraphe 2.3.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=


Archive pour septembre, 2008

LA LICENCE FEDERALE

Décret du 6 mai 1995, version consolidé au 30 novembre 2005, fixant le régime des armes et munitions. 

==========

La Licence Fédérale              webfftir2005.jpg

Vous trouverez ci-dessous quelques précisions concernant la licence fédérale.

Pour de plus amples renseignements, il est possible de se reporter au livret  » La Licence Fédérale  » édité par la F.F.Tir.

Ce document est disponible auprès des ligues.

==========

Définition de la Licence 

La licence sportive est délivrée par la Fédération sportive à la demande de l’intéressé par l’intermédiaire de l’association.

Elle constitue la preuve d’une appartenance à la Fédération, soit comme membre d’une association affiliée, soit comme membre individuel.

Elle permet à son titulaire de participer aux manifestations organisées par la Fédération, au plan départemental, régional, interrégional, national, et international.

Elle apporte la couverture d’assurance liée à l’activité sportive du tir et atteste de l’aptitude médicale à la pratique de la compétition officielle.

De plus, elle vaut motif légitime de transport d’une arme dont le licencié possède l’autorisation de détention.

Un contrôle médical attestant d’une non contre-indication à la pratique du tir sportif est nécessaire pour les licenciés qui souhaitent participer à un échelon de la S.E.C. (championnats départementaux, régionaux, interrégionaux et France). Dans le cas d’un tireur mineur, le Président de l’Association qui appose sa signature et le cachet du club sur la licence, certifie être en possession de l’autorisation obligatoire de la personne exerçant l’autorité parentale pour le tireur concerné (Cf. S.E.C.).

==========

Droits et obligations du licencié 

L’obtention d’une licence fédérale entraîne pour son titulaire des droits et des obligations vis-à-vis de son club, de la Fédération et de la ligue Régionale.

Droits  

- d’accéder aux stands de tir des sociétés affiliées à la F.F.Tir ; 

- de pratiquer le tir sportif ; 

- de solliciter la délivrance d’avis préalables à joindre aux demandes d’autorisation d’acquisition et de détention d’armes pour la pratique du tir sportif, sous réserve d’être licencié depuis plus de six mois et d’avoir un carnet de tir à jour; 

- de transporter légitimement les armes régulièrement détenues, selon certaines modalités, pour se rendre sur un stand de tir .

Obligations :  

- de respecter les statuts, les règlements généraux et les règlements sportifs établis par la fédération ; 

- de respecter la législation et les règlements portant sur l’interdiction de l’usage de substances dopantes et de subir en conséquence tous examens et prélèvements éventuels. LA LICENCE FEDERALE dans LEGISLATION 123gifs015

GRANDES ETAPES DE L’HISTOIRE DU TIR en FRANCE

 GRANDES ETAPES DE L'HISTOIRE DU TIR en FRANCE dans HISTOIRE 123gifs008    3 AVRIL 1369 : Le Roi Charles V recommande la pratique officielle de l’arbalète comme essentiellement propre à développer la force et l’adresse. 

 Les premiers systèmes mécaniques de l’allumage de la charge de poudre datent de la fin du XVème siècle et du début du XVIème siècle et les arquebusiers se regroupent dès cette époque pour se mesurer en concours de Tir.  Les premières sociétés civiles apparaissent (dans une organisation proche de nos clubs actuels) vers 1866.

Le 3 juin 1886 est créée l’Union des Sociétés de Tir de France dont le rôle est d’organiser des Championnats nationaux et scolaires, d’établir des records et de préparer la jeunesse à l’obtention du certificat d’aptitude militaire.

 Pierre de Coubertin  Pierre de Coubertin

Pierre de Coubertin, 7 fois Champion de France au pistolet, impose dès la création des jeux Olympiques en 1896 que le tir figure au programme des épreuves olympiques.  En 1907, l’Union Internationale de Tir est créée à Zurich. Le Français Daniel MERILLON, Président de l’Union des Sociétés de Tir est nommé Président de l’U.I.T. L’U.I.T. a pour but de créer un lien de confraternité entre les grandes fédérations de tir de toutes les nations du Monde, d’organiser les compétitions internationales et de développer la pratique du tir. (119 pays sont actuellement affiliés à l’Union). 

Le mouvement de développement du tir s’accentue jusqu’en 1914. Le nombre des Sociétés de Tir répandues sur tout le territoire s’élève à 3 500 et l’on compte 500 000 tireurs, (130 000 licenciés pratiquent actuellement le tir sportif dans 1 700 clubs.

La F.F. Tir se place dans les premiers rangs des Fédérations Olympiques).   Après la première guerre mondiale, la pratique du tir est relancée doucement jusqu’à la promulgation le 18 avril 1939 du décret-loi qui classe les armes en huit catégories réparties dans deux sous-ensembles :  - Matériels de guerre (1ère, 2ème et 3ème catégories),  - Armes et munitions non considérées comme Matériels de guerre (4ème, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème catégories). 

Après 1945 et jusqu’aux années 60, les stands de tir sont fréquentés par une majorité de gendarmes, de réservistes et de policiers.Le 15 mars 1967, l’Union des Sociétés de Tir fusionne avec la Fédération Française de Tir aux Armes de Chasse, pour donner naissance à la Fédération Française de Tir.

Depuis la fin des années 70, le tir sportif, grâce à la mise en place d’une politique sportive novatrice, acquiert ses titres de noblesse. Pourtant, le 15 juillet 1985, une nouvelle scission entraîne la création de la Fédération Française de Ball Trap qui se voit confier d’abord les disciplines Ball Trap non olympiques puis toutes les disciplines de Ball Trap.

Depuis février 1994, seule la Fédération Française de Tir reconnue par l’I.S.S.F. (Fédération internationale de Tir sportif, ex U.I.T.) a la charge de toutes les disciplines olympiques (y compris celles du Ball Trap devenues Plateau).

LES DISCIPLINES DU TIR SPORTIF

Voici les caractéristiques des disciplines pratiquées :

En video, un résumé de toutes les disciplines, fait par la Fédération Française de Tir :

http://www.fftirtv.com/

 ==========

EN ARBALETE

Arbalète 10 mètres :

Discipline mondiale pour toutes les catégories.

Arm e : Arbalète dont le poids est limité à 6,750 kg.

Trait : Diamètre de 4,5 mm.

Programme : le match se tire en :

= 60 coups pour les seniors en 2 h 15

= 40 coups pour les dames et les juniors en 1 h 40.

  • Arbalète 30 mètres :

cdfarbaltematch30mchabris069.jpg 

Discipline mondiale pour les seniors.

Arme : Arbalète libre.

Trait : diamètre de 6 mm.

Programme : le match se tire en 60 coups :

= 30 coups en position « debout »

= 30 coups en position « genou ».

  • Arbalète Field                  

Discipline mondiale  expérimentée en 1989, pour la première fois à 10 mètres. Principes d’organisation proches de ceux du tir à l’arc.

Arbalète Field 10 m                                                      fftircdf10m2008270308a097.jpg

10 mètres (en salle) – Elle consiste à tirer 40 flèches à 10 mètres sur un blason de 25 cm.

25 mètres (extérieur) – Elle consiste à tirer 60 flèches à 25 mètres sur un blason de 60 ou 40 cm.

Manche IR900 (extérieur) – Elle consiste à tirer 30 flèches à chacune des distances suivantes (65 mètres, 50 mètres, 35 mètres) sur des blasons de 60 cm.

 ==========

EN CARABINE

  • Carabine 10 mètres

 Discipline30839carabine10mchalons.jpg olympique pour les seniors et les dames depuis les Jeux Olympiques de 1984.

Arme : Carabine standard à air comprimé, calibre 4,5 mm.

Programme : 40 coups (dames) et 60 coups (messieurs) tirés debout.

Durée : 1h 15 (dames) et 1 h 45 (seniors).

La cible a un diamètre de 4,55 cm et le 10 central mesure 0.5 mm.

Sont autorisés pour la compétition tous types de carabine à air comprimé ou à cartouche de gaz carbonique d’un calibre de 4,5 mm n’excédant pas 5,5 kg y compris avec les accessoires.

Philippe HEBERLE – médaille d’or en 1984 ; Nicolas BERTHELOT – médaille d’argent en 1988 ; Franck BADIOU – médaille d’argent en 1992 ; Jean-Pierre AMAT – médaille de bronze en 1996.

  • Carabine 50 mètres

- Carabine 3 positions 3 x 40 (hommes)

 Discipline Olympique pour les seniors.

Arme : Carabine libre de petit calibre 22LR.

Programme : 120 coups dans les trois positions :

** 40 coups en position « couché » en 0 h 45

** 40 coups en position « debout » en 1 h 30

** 40 coups en position « genou » en 1 h 15

La cible a un diamètre de 15,5 cm et le 10 central mesure 10.40 mm.

Jean-Pierre AMAT est devenu champion olympique à ATLANTA en 1996.

  • Carabine 3 positions 3 x 20 (dame)

Discipline olympique pour les dames.

Arme :Carabine libre de petit calibre 22LR.

Programme : 60 coups dans les 3 positions :

** 20 coups en position « couché »

** 20 coups en position « debout »

** 20 coups en position « genou »

Le temps de compétition est de 2 h 30 (gestion du temps individuelle).

  • Carabine 60 balles couché ou MATCH ANGLAIS

35687carabinecouchdameenentier.jpg                                                                  Carabine 50 m couché

Discipline Olympique pour les seniors.     

Arme : Carabine libre de petit calibre (22LR).

Programme : 60 coups en position « couché ».

Durée : 1 h 15.

Michel BURY a été vice-champion olympique dans l’épreuve en 1984.

  • Carabine 300 mètres

La carabine 300 mètres a été une discipline olympique jusqu’aux jeux de 1972.

Un peu oubliée jusqu’aux années 1990, elle a été relancée par la France au niveau européen grâce à la création d’une coupe européenne de tir.

La taille du carton situé à 300 mètres est de 1300 x 1300 mm.

La zone du 10 est de 100 mm.

- 60 balles couché                        2008300mcouchepireur.jpg

Discipline mondiale pour les seniors, nationale pour les dames et les juniors.

Le programme de tir de 60 coups en position couchée s’effectue en 1 h 45 minutes, sauf en cas d’utilisation des cibles életroniques, où il est porté à 1 h 30.

L’arme utilisée est une carabine libre de gros calibre.

- 3 x 40

Discipline mondiale pour les seniors.

Arme : Carabine libre de gros calibre.

Programme :

* 120 coups, dans les trois positions :

. 40 coups en position « couché » en 1 h 15 (1 h si cible électronique)

. 40 coups en position « debout » en 1 h 45 (1 h 30 si cible électronique)

. 40 coups en position « genou » en 1 h 30 (1 h 15 si cible électronique).

Position « genou » :          2008300mgenousauveplane.jpg

- 3 x 20

Discipline mondiale pour les seniors.

Arme : carabine standard de gros calibre.

Programme : 60 coups dans les trois positions :

* 20 coups en position « couché »

* 20 coups en position « debout »

* 20 coups en position « genou ».

Le temps de compétition est de 2 h 30.

Position « debout » :         5572300mdebout.jpg

 ==========

CIBLES MOBILES

La cible, fixée sur un rail, parcourt un trajet rectiligne horizontal face au tireur, de droite à gauche, en deux vitesses de passage lente (5 secondes) ou rapide (2,5 secondes).

La cible doit obligatoirement être tirée à chaque passage. Le tireur ne peut épauler ou mettre en joue avant l’apparition de la cible.

  • Cible mobile 10 mètres

Discipline olympique pour les seniors à compter des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. L’épreuve a été ouverte aux dames en 1993 au niveau mondial.

Arme : Carabine à air comprimé équipée d’une lunette de visée grossissante.

Calibre : 4.5 mm

Distance de tir : 10 mètres.

Trajet cible : 2 mètres.

Programme :

* 1ère série : 30 coups en vitesse lente

* 2ème série : 30 coups en vitesse rapide.

31483ciblemobile10m.jpg                                                                         31485ciblemobile10m1.jpg

  • Cible mobile 50 mètres

Cette discipline était olympique jusqu’au Jeux de Séoul en 1988. La cible représentant un sanglier a donné à la discipline l’appellation de « Sanglier courant ».

Arme : Carabine 22LR équipée d’une lunette de visée grossissante.

Distance de tir : 50 mètres.

Trajet cible : 10 mètres.

Programme :

* 1ère série : 30 cours en vitesse lente

* 2ème série : 30 coups en vitesse rapide.

==========

EN PISTOLET

  • Pistolet « Précision » 10 mètres     31367pistolet10m.jpg

Discipline olympique au programme des Jeux Olympiques depuis 1988, pour les seniors et les dames.

La cible est située à 10 mètres.Elle a un diamètre de 15,5 cm et le 10 est de 11,5 mm.

Arme : sont autorisés pour la compétition tous types de pistolet à air comprimé ou à cartouche de gaz carbonique d’un calibre de 4,5 mm répondant au règlement de l’ISSF.

Programme : 60 plombs pour les hommes tirés en 1h45 et de 40 plombs pour les dames tirés en 1H15 (essais compris).

Discipline d’initiation par excellence, le pistolet à 10 mètres se pratique également au plus haut niveau, les Jeux Olympiques ont accueilli l’épreuve depuis 1988.

Franck DUMOULIN a été Champion du Monde en 1994 et Champion Olympique à Sydney en 2000.

  • Pistolet « Standard » 10 mètres     30885pistolet10mstandard.jpg

Discipline nationale à partir de minimes.

Cible pivotante située à 10 mètres.

Arme : pistolet à air comprimé avec chargeur de 5 plombs.

Programme : 30 coups pour les minimes et les dames, et 40 coups pour les hommes tirés de la façon suivante :

- pour les 30 coups : 6 séries de 5 plombs en 10 secondes

- pour les 40 coups : 8 séries de 5 plombs en 10 secondes.

Pistolet « Vitesse » 10 mètres          31477pistoletvitesse10m.jpg

Discipline nationale à partir de minimes.

5 cibles basculantes (voir photo) situées à 10 mètres.

Arme : pistolet à air comprimé avec chargeur de 5 plombs.

Programme : 30 coups pour les minimes et les dames, et 40 coups pour les hommes tirés de la façon suivante :

- pour les 30 coups : 6 séries de 5 plombs en 10 secondes

- pour les 40 coups : 8 séries de 5 plombs en 10 secondes.

Discipline alliant rapidité et précision. Seul, un entraînement continu et intensif peut donner l’automatisme nécessaire pour cette discipline.

Pistolet 25 mètres

Discipline olympique pour les dames en 22LR, mondiale pour les juniors en 22LR et mondiale pour les seniors en gros calibre.

Ce tir s’effectue sur une cible située à 25 mètres.

Arme: Pistolet 22LR (pour la discipline « Sport 22″), 32 ou 38 (pour le pistolet à percussion centrale).

Programme :

- 30 coups en « précision » se décomposant en 6 séries de 5 balles en 5 minutes.

- 30 balles en « vitesse » se décomposant en 6 séries de 5 balles.

Pour les séries en « vitesse », le tireur dispose de 3 secondes pour tirer chaque balle. La cible pivotante s’effaçant 7 secondes entre chaque coup. Au commandement « Attention », le bras est positionné à 45° par rapport à la table de tir.

Pistolet 25 mètres vitesse – homme

Discipline olympique pour les seniors. 

Ce tir s’effectue sur 5 cibles pivotantes situées à 25 mètres.

08dep11.jpg

Arme : pistolet 22LR Standard.

Programme : 60 coups qui se décomposent en 2 séries de 30 coups.

Chaque série se décompose en  :

- 2 Séries de 5 coups tirés en 8 secondes

- 2 séries de 5 coups tirés en 6 secondes

- 2 séries de 5 coups tirés en 4 secondes.

Entraînement intensif pour acquérir un automatisme parfait.

Pistolet 50 mètres

Discipline olympique pour les seniors.

Arme : Pistolet libre 22LR (un coup).

Programme : 60 balles tirées en 2 heures sur une cible située à 50 mètres (même cible que pour le 25 mètres).

 

DEMARRAGE SAISON HIVER 2008 10 mètres

Pomme em-ballée !!!

Et voilà, depuis le 1er septembre, la saison nouvelle a commencé. Et surtout la saison d’hiver à 10 mètres. emoticone

Les beaux jours finissant, les armes « d’été » nettoyées, huilées, vont avoir un repos bien mérité. Oh de temps en temps, l’hiver, par une belle journée, on aura envie de faire un tir à 25 mètres ou à 50 mètres, voire à 100 mètres si l’on pratique la silhouette métallique ou le tir aux armes réglementaires. Ca fera toujours respirer l’air frais, avec chaufferette et moufles, même si les résultats ne sont pas là.

Mais, maintenant, nous rentrons « au chaud », dans le stand 10 mètres. Les pistolets, carabines et arbalètes repointent le bout de leur nez. Et les entraînements à 10 mètres vont commencer. Pour certains, ils n’ont jamais cessé pendant l’été, histoire de ne pas perdre le contact avec ces disciplines. Les compétiteurs doivent préparer les Championnats de France 10 mètres qui vont avoir lieu à Chambéry en mars 2009. Pour une fois, nous n’aurons pas à faire des kilomètres pour participer à un Championnat. Chacun son tour.

Des clubs ont programmé des matchs inter-clubs. Ce qui permet de se mettre en condition de match, très pratique ensuite pour participer avec un minimum de stress (en principe) aux championnats officiels. emoticone

Pour nous, Jérémie, Michel, Josyane, Jean-Marc, nous allons entamer notre saison « compétition amicale » au Club des Chevaliers Tireurs de Chambéry. Ce sera le 27 et 28 Septembre 2008. Tir des Challenges. Ce match clôture les disciplines d’été et débute celles d’hiver. Il permet aussi la réunion d’un maximum de tireurs, toutes disciplines confondues, et aux nouveaux de connaître les disciplines qui leur plairont le plus.

C’est encore un peu tôt dans la saison pour les matchs 10 mètres. Mais les départementaux vont avoir lieu en Janvier 2009. Et trois ou quatre mois d’entraînements sont tout juste suffisants si l’on veut obtenir une qualification donc avoir de bons résultats.

Ensuite, l’Association Voironnaire de Tir Sportive suit avec son 2ème Challenge et Trophée des Portes de Chartreuse, les 3, 4 et 5 octobre. Pour ce match amical mais néanmoins sérieux, le club a prévu un certain nombre de disciplines. Toutes se pratiquent en stand fermé. Assez particulier au niveau luminosité. Mais l’ambiance est hyper conviviale. Nous pourrons effectuer les disciplines à 10 mètres et 25 mètres (pistolet, carabine et arbalète).

Suivra ensuite le match d’ouverture organisé par le Club « le Cercle de Tir Sportif de Bourg-lès-Valence », les 10, 11 et 12 octobre. Là aussi, les disciplines 10, 25 et 50 mètres pourront être réalisées. A chacun de choisir la discipline qu’il a envie de tirer, qui lui permettra également de parfaire un peu plus sa technique. C’est l’un des derniers tirs inter-clubs en extérieurs.

Puis, le club de Saint-Egrève organise son habituel match SAINTETIR, du 9 au 12 octobre. Les participants tireront uniquement la discipline « précision » en pistolet et carabine. Des matcheurs viennent de loin pour participer à ce match. L’accueil, l’ambiance et le sérieux de cette compétition attirent énormément de monde.

Pour ceux que la distance n’effraie pas, ROANNE. Le Club ALAT reçoit les tireurs sur deux week-end les 22 et 23 novembre puis les 29 et 30 novembre. Club dont l’accueil est hyper chaleureux. Puis MONTPELLIER, pour un match complètement différent de tous ceux que nous avons l’habitude d’effectuer, avec une ambiance délirante mais néanmoins très sérieuse. Les tirs s’effectuent dans un fond musical, qui change totalement du silence qui règne habituellement sur les pas de tir à 10 mètres. Là aussi, accueil méga sympathique à chaque participant.

Voici un exemple de match à Montpellier l’an passé ! ça décoiffe !!!! emoticone

Image de prévisualisation YouTube

 

Bien évidemment, un article sera rédigé pour les plus importants matchs, où certains membres de notre section vont participer.

Donc à suivre, dans un prochain article. emoticone

DEMARRAGE SAISON HIVER 2008 10 mètres dans Matchs Inter-clubs 123gifs038

TOUS A LA FETE DU COM

 TOUS A LA FETE DU COM dans FETE du COM 123gifs016

La Fête du sport 2008, c’est : 

* L’envie de faire du sport, s’amuser, s’entraîner, se dépasser pour ceux qui le souhaitent,

* L’occasion de découvrir la base nautique du COM à Laffrey,

* Une épreuve sportive chronométrée en individuel ou en équipe de 2 (adulte et enfant à partir de 16 ans : « le biathlon » comprenant 2 très beaux parcours (course à pieds 7 km puis vélo de route 32 km) le long des lacs de Laffrey et Petichet, en sous-bois, sur le plateau matheysin.

mg5478ftecom1.jpg                                                       img53991.jpg

* Une épreuve ludique par équipe de 2, classement par points : un adulte et un enfant à partir de 7 ans, 4 épreuves sont au programme cette année : petit parcours sécurisé en bateau à rame, pétanque, tir à l’arc et tir sportif.

 * Des lots très intéressants, non seulement pour tous les gagnants de chaque catégorie mais aussi par tirage au sort pour récompenser les autres participants.

* Des rafraîchissements et un pot amical pour conclure après la remise des lots.

* Un tee-shirt remis à chaque participant.

Le COM organise cette fête annuelle le Samedi 4 octobre 2008, et les épreuves débuteront à 13 Heures 30.                                                    

Le cadre est magnifique avec ce lac superbe. Alors tous à vos entraînements. Et oui la course à pieds ça se prépare afin d’éviter les ampoules et les crampes ; quant au vélo, c’est la même chose, faut être bien préparé pour éviter claquage et problèmes plus importants quand on n’est pas entraîné. emoticone

En espérant que le temps sera aussi superbe que l’an passé, venez nombreux passer un après-midi de fête et de convivialité. Les sections du COM doivent participer en plus grand nombre ; cela permet aussi de faire la connaissance d’adhérents d’autres sections. Clin doeil

123gifs012 dans FETE du COM

ES Vernier 2LCM |
Le vélo de Pétaki |
préqualification sport anim... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | matteo10
| foot
| trichesemestre6